Chateau De Boutheon
Rue Mathieu De Bourbon
42160 Andrézieux Bouthéon
Tél: 04 77 55 78 00
Site : http://www.chateau-boutheon.com
Vous êtes ici : Accueil > Découvrir le domaine > Le Parc > Le Parc Animalier > Chèvres du Rove, moutons Mérinos d’Arles

Chèvres du Rove, moutons Mérinos d’Arles

La chèvre du Rove

Gardienne du troupeau

Chèvre du Rove au Château de BouthéonIssue de la chèvre alpine, la chèvre du Rove porte le nom d’un village, « Le Rove » situé sur le massif de l’Estaque où elle vit, à l’Ouest de Marseille. Ces chèvres sont les seules à s’être adaptées aux conditions locales difficiles (été très chaud et sec, végétation rare, mistral…), ce qui explique leurs qualités remarquables. Reconnaissables à leurs belles cornes torsadées, on les rencontre également dans les massifs des Maures et de l’Esterel, dans le Var, là où peu d’autres races sont capables de survivre.

La chèvre du Rove est surtout connue pour son lait, particulièrement riche en protéines et en matières grasses, avec lequel on fabrique des fromages comme la « Brousse de Rove ». Elle est également utilisée pour défricher et nettoyer les sous-bois, contribuant ainsi à la lutte contre les incendies. Longtemps, les boucs ont également joué un autre rôle, celui de guider les troupeaux de moutons Mérinos d’Arles lors des transhumances.

Le spécimen de chèvre du Rove pensionnaire du parc de Bouthéon en sait quelque chose… Originaire d’une ferme de la région de Marseille, elle coule ici des jours heureux, après avoir longtemps conduit les moutons lors des transhumances dans les Hautes-Alpes et assuré leur défense contre les loups…
 

ZOOM :Chèvres de Rove et moutons Mérinos d'Arles au Château de Bouthéon
Classe : Mammifères
Ordre : Ongulés
Famille : Bovidés
(sous-famille : caprinés)
Régime alimentaire : herbivore
Longévité : environ 12 ans
Effectif en France : 3 000

 


 

Le mouton Mérinos d’Arles

Roi de la grande transhumance

Le Mouton Mérinos d’Arles est issu du croisement de races locales avec la race Mérinos espagnole, importée en France entre le XVIIIème et le XIXème siècle, afin d’augmenter le potentiel de production lainière.

Reconnu pour sa résistance, animal type de la grande transhumance, il est élevé essentiellement pour sa laine, mais aussi pour sa viande. On le rencontre dans la région d’Arles, des plateaux arides de la plaine de la Crau jusqu’aux contrées marécageuses de La Camargue.

ZOOM :
Classe : Mammifères
Ordre : Ongulés
Famille : Bovidés (sous-famille des ovinés)
Régime alimentaire : herbivore
Effectif en France : 350 000
 

CHATEAU DE BOUTHÉON - Rue Mathieu de Bourbon 42160 Andrézieux Bouthéon - Loire en Auvergne-Rhône-Alpes - 04 77 55 78 00